--------------- " Heureux celui qui plane sur la vie , et comprend sans effort la langage des fleurs et des choses muettes ..."

--------------------------------------------------------- Baudelaire -----

dimanche 30 août 2015

Le rendez-vous !

Dans sa robe irisée
elle allait à petits pas pressés ...


" Où tu m' emmènes , dis
Où tu m' entraînes , dis
Va pas si vite , dis
Attends-moi !
Comme t' es pressée , dis
T' as rendez-vous , dis
Là où tu vas , dis
J' vais avec toi ... "

                                                                          Gilberd Bécaud


***

Le grand Gilbert ne m' en voudra pas d' avoir interprété à ma façon un jour de pluie sans fin ..!!
C' était jeudi ... :-)


vendredi 21 août 2015

D' un train pas comme les autres


" Vers les prés le vent cherche noise
Aux girouettes , détail fin
Du château de quelque échevin ,
Rouge de brique et bleu d' ardoise ,
Vers les prés clairs , les prés sans fin ...


" Comme les arbres des fééries
Des frênes , vagues frondaisons ,
échelonnent mille horizons


" A ce Sahara de prairies,
Trèfle , luzerne et blancs gazons ,




" Les wagons filent en silence
Parmi ces sites apaisés .


" Dormez , les vaches ! Reposez ,
Doux taureaux de la plaine immense ,
Sous vos cieux à peine irisés !


" Le train glisse sans un murmure ,
Chaque wagon est un salon
Où l' on cause et d' où l' on 
Aime à loisir cette nature
Faite à souhait pour Fénelon .

                                                                 Verlaine
                                                                                          - Malines - 1874

***

Les paysages de " Malines " étaient belges ...
les miens sont suisses , tout près du Jura .!

                                                    Bonne rentrée à tous



mercredi 12 août 2015

Ma boîte aux lettres





Elle était en poste vers les années
1918-1920
la dites " Mougeotte "
en fonte joliment moulée   .
Celle de mon histoire était 
accrochée dans le hall 
d' un grand immeuble parisien ...



Elle assurait son service auprès de grosses entreprises commerciales
 les locataires aussi en profitaient ...
Cette boite toute proche facilitait la rapidité des envois de missives
à dilapider sur les chemins du monde .

En 1967 vint le jour où lui fut donné son congé .
Trop petite ... trop vieille ...
Elle fut remplacée par une jeunette 
plus  grande ... plus moderne ...
" La jaune "


- Qu' allez-vous en faire ?
demanda la gardienne qui savait déjà qu' elle me plairait beaucoup 
- Pourquoi , vous la voulez ?
On n' a pas d' ordre de reprise , on ne nous a rien dit ,
en plus vous savez , ça nous arrange ..!

Après une petite récompense à chacun ,
à dos de diable elle arriva chez nous ...


Aujourd' hui , dans sa campagne ,  pour la plus grande joie de mon jardin ,
elle vit une retraite heureuse , le secteur privé lui va mieux , 
Il est vrai que nos " boites mail " lui donnent un joli coup de mains ,
lui laissant du temps pour rêver ..!
Alors , même si :

" Le jour n' apporte pas de lettre,
Mais un message vient peut-être
Par les chemins de l' univers ,
À travers les monts et les airs .

Lettres s' en vont , lettres s' en viennent ,
Et notre attente quotidienne ,
Rite du matin  et du soir ,
Garde en veilleuse notre espoir   ." 

                                                    Camille Combe 
                                                                                    - Musique en sourdine -


Espoir d' une lettre , d' une carte manuscrite , véritables trésors d' attention qui lorsqu' ils arrivent à destination colorent ma boite en rose bonbon ... ! :-)

Alors , de temps en temps ,
n' oubliez pas d' écrire pour de vrai à ceux que vous aimez ...

                                                                                    Bonnes vacances à tous