--------------- " On vit grâce à ce que l' on gagne , mais on existe grâce à ce que l' on donne ..."
--------------------------------------------------------- Winston Churchill ---------------------------

mardi 16 décembre 2014

Un jour ...


" Nos jours sont éphémères
             Plus rapides que le temps
La clarté nous surprend
            Déjà c' est le crépuscule ...


" C' est si court 
Un seul jour
Mais si vaste à la fois
Chaque journée est une fête
    Une vraie épiphanie .


" Pleine de tous les rêves
           De toutes les panoplies
Dont le futur est maître
          Retenant nos mémoires
 Et chroniques du temps
            Si longue est notre vie ...


" Ces journées éphémères
Pas le temps 
De les perdre
   Si brève est notre vie ...

                                                           Andrée Chédid


mercredi 10 décembre 2014

La partie de cartes ...

 Toûne me réclamait sa balade , il faisait beau , c' était jouable .!!
 Autour de l' étang , le silence que j' aime ...
J' ai l' esprit qui vagabonde ..:-)






Ces deux bouleaux ,
toujours amoureux ,
les pieds sur terre comme les miens ,
me racontent les racines de leur ciel






Noël se profile au bout du chemin , 
les crèches découvertes ce matin dans l' église de mon village me l' ont confirmé ...
Crèche ... crèche ...?
C' est un mot encore plus à la mode que d' habitude
... Il parait que c' est ça la vraie publicité ;
que ce soit en bien ou en mal , l' important c' est qu' on en parle ... alors voilà ...!!
Dans mon église , il y a d' abord la grande ... la très grande 
qui chaque année accueille des petits nouveaux ...


Les premiers rayons du soleil 
faisaient se lever la brume sur le village d' Escartefigue ...


Il était l' heure de partir pour gagner le pain du jour ...


laissant " lou papé " et son Augustine
s' occuper de l' âne et du petit bois pour réchauffer l' atmosphère ...


Pendant ce temps Firmin découvre la rumeur qui circule :
La venue d' un sauveur est annoncée
l' Agathe et la Félicie papotent sur le sujet qui les laisse perplexes :
- T' y crois toi à cette histoire   ?
- Vu les temps qui courent , un sauveur ?
- Peuchère , si c' est vrai y ferait pas mal de revenir ... :-)


Un peu plus loin
de jolies crèches plus petites ,
réalisées par des enfants m' offrent un beau voyage ...



quelque part en Orient , au Sahara ou dans la Baie du Bengal..?

Soudain
surgit un as de coeur
qui me ramène
sur mon chemin
Il me laisse entendre :

- Tu me fends le coeur
- Et oui ... J' ai le coeur fendu par toi !


et les rires des uns couvraient la mauvaise humeur des autres ...


Ils étaient là , juste à côté de la sacristie
ne respectant même pas la paix de ces lieux ...!!
Avaient-ils leur place ici ... dans l' église ..?


J' avais le coeur léger et le pas un peu lourd 
 la boue collait à mes bottes ...


La nuit descendait sur le village d' Escartefigue 
et avec l' accent , je me disais au-dedans de moi :
Un as , un vrai as que ce petit bébé qui allait naître dans une crèche ...
À moi aussi il murmurait :
- J' ai le coeur fendu par toi ... 
c'est même pour ça que  dans la crèche
la nuit de Noël , je serai là ... pour toi ...:-)


mardi 2 décembre 2014

Déjà le temps de l' Avent ...

le temps de celui qui vient ,
et dont il faut préparer le chemin ...:-)


Comme l' histoire  du  petit camion rouge et vert de Lou , nous nous sommes mis en route 
pour préparer des rêves ...
des rêves de paix avant tout .





Ce message partira pour Medellin cette semaine , 
Aucun doute , les enfants du centre nutritionnel 
"  El Oasis " vont adorer ...



La couronne faite en mon grenier
avec les fleurs de mon jardin et les branches de mes balades
fut mise en place à l' église ,















La crèche en pâte à sel , écorce de merisier , brande de bruyère ... etc ,
plut beaucoup à Mamita ...
C'est une surprise faite maison pour ses petits enfants ..!


Il me fallait alors penser à d'autres enfants ,
ceux de notre centre nutritionnel où
cinquante petits sont reçus chaque jour dans ce havre de paix ...
C 'est pour eux que le stand de " Para Ellos " était présent 
sur le marché de Noël de mon village ..




Sous le regard perçant d'
" El condor "
tout d' or vêtu 
nous avons vendu des bijoux magnifiques venus tout droit de Medellin ...
Merci Anne pour ton aide aussi précieuse que ces merveilles ...






Des objets en bois fabriqués par des jeunes  équatoriens  en apprentissage
ont eu aussi beaucoup de succès .





Main dans la main ,
comme elles étaient fières de participer au défilé de la fête de l' amitié et de l' amour ...
Sur le dos de Mélina
 des gouttelettes d' amour
plein le coeur ...!


Dans le notre aussi ...
Ce marché de Noël
nous a permis de récolter
210 gouttelettes ...
Elles pourront ainsi faire pousser  des fleurs sur leurs chemins , ceux de leur pays
... la Colombie ... :-)





Le soir venu , le brouillard enveloppait la fatigue de cette journée ,
mais c' est heureuse que j' ai allumé sur ma fenêtre
la première bougie de l' Avent ... elle m' a dit ceci
mais écoutez plutôt :

" L' Temps des Avents , c' est ein temps d' breume
Qui coll' son nez frèt' aux carreaux ;
C' est, dès qu'on sôrt , l' brouillârd qu' on heume ,
C't'i là qu' ent' point dans les bureaux ;
L'temps des touss'ries et l' temps des rheumes;
Ein p'tit roug'gorg' vient , sous l' auvent ,
Picorer l' pain ; j'voés,sû'ses pieumes ,
Couri' l' vent du temps des Avents . "

                                  Emile Joulain dit "L'Gâs Mile "
                                                          offert par Papy Louis ...:-)