jeudi 30 avril 2015

La vie en rose ...

Avec Brel 
et les surprises de mon jardin  , 
 fêtons comme il se doit le 1° Mai ...!


" Je vous souhaite des rêves à n' en plus finir ,
et l' envie furieuse d' en réaliser quelques-uns .


" Je vous souhaite d' aimer ce qu' il faut aimer ,
et d' oublier ce qu' il faut oublier .

Je vous souhaite des passions .


" Je vous souhaite des silences .
Je vous souhaite des chants d' oiseaux au réveil
et des rires d' enfants .


" Je vous souhaite de résister à l' enlisement , 
à l' indifférence ,
aux vertus négatives de notre époque .

Je vous souhaite d' être vous ... "

                                                    Jacques Brel


dimanche 26 avril 2015

Quand nous jouions à la mare..e..lle ...

" cerisier rose et pommier blanc ..."
À chaque nouveau printemps ils me chantent toujours la même chanson ..:-)


Hier aussi la craie chantait dans la boite de pastilles Valda 
cabossée , coincée dans mon cartable
entre la trousse et la méthode Boscher ...
Comme moi , elle attendait l' heure de la récré .


" J' ai cru mourir d' amour pour e..e..lle
En l' embrassant ..."


" Avec ses airs de demoise..e..lle
Cerisier rose et pommier blanc
Elle avait attiré vers e..e..lle
Mon coeur d' enfant ..."


" La branche d' un cerisier
De son jardin caressait
La branche d' un vieux pommier
Qui dans le mien fleurissait


" De voir leurs fleurs enlacées
Comme un bouquet  de printemps
Nous vint alors la pensée
D' en faire autant .


" Et c' est ainsi qu' aux fleurs nouve...e..elles
Cerisier rose et pommier blanc
Ont fait un soir la courte éche..e..lle
À nos quinze ans .  "  :-)


Aujourd' hui la marelle
n' est plus trop à la mode ,
mais sous les pommiers de
" l' Ermitage "
un grand coloriage a  réuni trois générations qui ,
avec bonheur , ont su
bavarder , rire et chanter ...



mais pas " cerisier rose et pommier blanc "...
C' est trop relou ..!! 

vendredi 17 avril 2015

Odeur marine ...

" J' ai dans l' âme une odeur marine .


Odeur de large , odeur de ports,
de vieux ports goudronneux et saurs où la marée
Délaye lentement l' ombre des grands navires ...


Odeur des goémons aux capsules dorées ,
Chevelures d' ambre , algues que je sens encore 
Glisser , vivantes , sur ma bouche et ma mémoire ;


Coquillages gravés au long des promontoires ,
Beau souvenir qui sent la mer et le soleil ,
Les grands chemins marins et les syrtes profondes ;


O les chemins qui ne sont pas toujours pareils
Et qui s' en vont vers l' autre bout du monde !
J' ai dans l' âme , une odeur marine .
Je porte au fond de moi cette odeur de la mer
Comme le souvenir des pays de rêves
Pour lesquels mon destin n' appareillera plus .



Mon destin à jamais banal et révolu ,
-Ah! l' amarre d' un seul bateau qui tire et vire
Au long du quai désert , sur son anneau de fer !... "

                                                             Roger Dévigne


jeudi 9 avril 2015

Philosophie au jardin...



Le soleil du printemps enfin arrivé
honore les nouvelles fleurs du jour ...!


Comme les myosotis du Tibet ,
ou les fleurettes des alpilles ,


Qu' elles soient petites...


moyennes ...


ou grandes ...
chacune à la bonne place s' épanouit  ,


comme les fleurs de mon cerisier ,
dont la multitude et la croissance sont en devenir ...?
Heureuse 
je désherbe , j' aère la terre , je bine , j' arrose aussi ... 
Je viens de planter trois pieds d' ancolies venus d' un autre jardin ... :-)
La place choisie leur conviendra-t-elle ?


Ayant la chance d' avoir un petit lopin de terre , 
et me sentant l' âme jardinière je n' oublie pas que :

"  Le jardinier dialogue avec plus fort que lui :
la nature.
J'aime cette articulation entre la maitrise et l' humilité .
Sans maitrise , on se laisse porter vers une vie qui n' est pas la sienne .
Sans humilité on est un imbécile .
Le jardin c' est de la philosophie visible .
Si vous loupez c' est clair , silencieux et implacable,
le végétal meurt .
en jardinant vous apprenez cela à petite échelle ....! "

                                                                        Érik Orsenna


***


Aujourd' hui , une seule fleur me manque déjà .!
J' ai son ronron dans la tête ...
Elle a joué la fille de l' air pour aller refleurir dans un autre jardin ...:-)

                                                                      Belle semaine à tous


mercredi 1 avril 2015

T' étais où...?

... quand la tristesse et la douleur ont envahi nos jours derniers ... !!


Nuages , tempête ,
lumière dorée espère
élévation ...


 Chagrin par terre
triste  solitude
sur le chemin gris ...


Grand  voile noir 
comme un certain vendredi
tristesse infini ...


Tu étais là ...!

" Ceux qui ne pensent pas tuent sans arrêt ceux qui pensent ... :-(
Dieu est aussi frêle que ces coquelicots que , pour leur profit
les hommes veulent arracher à la terre ...
Parce que tu existes même dans les lointains ,
comme ce rouge dans les blés sauvages , aperçu depuis une route ,
Tu les inquiètes ...

" Il suffirait que nos coeurs
chaque jour s' ouvrent à la fraîcheur et à l' éclat des coquelicots ...
À ces fragiles taches rouges , à ces larmes de vie
que personne ne provoque
et qui viennent pourtant , imprévisibles ,
au beau milieu des champs ,
au beau milieu des jours , de nos jours ...

                                                                     Ch. Bobin

      Maintenant je sais pourquoi j' aime tant les coquelicots ... :-)