mardi 14 novembre 2017

Aux Hospices de Beaune

Sur la route des côtes de Beaune le temps couvert de ce jour d' automne 
nous invitait à découvrir des lieux mythiques
connus dans le monde entier et encore inconnus pour nous :
" Les Hospices de Beaune "
Mon guide vert sur les genoux me prépare à la visite ... :-)



On est au XVème siècle 
Nicolas Rolin était très riche .
En tant que chancelier élevé au rang de chevalier par le Duc Philippe le Bon , 
toutes les affaires du duché passaient par lui ..
Il commanda donc de nombreuses oeuvres d' art et bâtiments


C' est en 1421
que Nicolas  47 ans et Guigone  18 ans se marient ...
Sa devise fut alors celle-ci :
" Seule Dame de ses pensées elle sera l'astre qui lui montre le chemin du salut ". 
C' est elle qui aurait poussé son mari à faire oeuvre de charité 
c' est ainsi qu' en 1443 nait " L' Hotel- Dieu " sur le papier ..!


Arrivés sur la grande place 
nos yeux sont attirés par la merveille de ses toitures ...
Le 1er janvier 1452 l' hôpital accueille son premier patient .
Vieillards , infirmes , orphelins , malades , parturientes , indigents ,
fréquentent l' institution gratuitement du Moyen Àge au XXème siècle ...



La grande cour , de forme rectangulaire
 offre aux regards différents bâtiments
aux toits couverts de tuiles en terre cuite émaillée .
Leurs quatre couleurs forment une géométrie extraordinaire ..


Le grand bâtiment   couvert de simples ardoises
est agrémentées de petites lucarnes subtilement travaillées ..


Il abrite la grande salle des " pôvres "
qui a des dimensions très imposantes :
5m de long , 14m de large et 16m de haut ;
elle est bordée de deux rangées de lits à rideaux
la place centrale est réservée aux tables et aux bancs pour les repas ...


La charpente  monumentale est apparente et peinte ,
elle est en forme de carène de bateau inversée .
Des petites têtes sculptées représentent des caricatures des bourgeois beaunois ...
Au fond , la chapelle où reposent les restes de Guigone de Salins ...


La cuisine dotée d' une vaste cheminée est meublée de différents éléments
La cuisinière centrale est  de conception moderne ..
l' évacuation des fumées passe par un tuyau sous le carrelage ...!!




Tout ce qui est ici rassemblé est méticuleusement travaillé ...
Ici un meuble pour ranger les vêtements ...


Ce joli coffret de rangement est en bois fruitier , cuir incisé doré et peint
date du XV° siècle 


Une salle des remèdes ou " apothicairerie "
recèle une collection de 130 pots de faïence qui datent de 1782 ...
On y conservait les onguents




Les pots de verre sont très spécifiques..
Ces trois là sont utilisés pour les maladies respiratoires ...


Dans une grande salle a été installé un rétable représentant le Jugement dernier ..
C' est l' oeuvre du flamand Roger van der Weyden peint entre 1443 et 1452 ..
Chaque détails des scènes évoquées est extraordinaire ...
Difficile de tout voir en si peu de temps ...!!


En repartant je remarquais le puits et sa belle ferronnerie gothique ...


Dimanche prochain la cour sera plein de visiteurs argentés
qui se porteront acquéreur de grands crus aux noms prestigieux :
Chardonnay , Clos Vougeot , Pommard , Volney , Montrachet  ...
Cette vente caritative est une des plus importante au monde ...!!





En attendant ce moment ,
moi  je vous invite simplement à boire
un petit verre de Bourgogne  avec moi
et oui , c' est pourtant vrai ,
ces jours-ci
" Les carnets de Mathilde "
ont 10 ans d' âge ...



Qui l' eut cru ...?

En tout cas ... pas moi ... :-)


14 commentaires:

  1. Alors "Bon Anniversaire" Mathilde avec toujours autant de belles photos et de beaux textes.... ce billet est sensationnel !
    merci à toi, et bonne continuation !
    je t'embrasse très fort.
    Den

    RépondreSupprimer
  2. Tu racontes bien, et j'aime beaucoup le choix des photos que tu as sélectionnées et réalisées pour illustrer ton récit.
    J'ai visité ces hospices et comme toi j'avais été très impressionnée.

    RépondreSupprimer
  3. Très bon bloganniversaire Mathilde ! Dix ans, ça se fête, peu importe le cru .. J'ai visité les hospices par temps de canicule, après la route des vins. Je n'ai pas avalé une goutte, avec la chaleur je crois que je me serais écroulée tout de suite.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cette magnifique visite, que c'est beau! Bise, bon mercredi tout en douceur!

    RépondreSupprimer
  5. Très bon anniversaire chère Mathilde. Dix ans de blog, cela se fête et tu as bien raison de le faire.
    Merci pour ton merveilleux billet, c'est absolument magnifique.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Je lève mon verre à la santé de ton blog Mathilde. Je lui souhaite encore de nombreuses décennies pour notre plaisir à te lire et à te suivre.
    Célébrissimes Hospices de Beaune à l'extérieur mais dont je ne connaissais pas du tout l'intérieur pourtant fort intéressants. Je n'imaginais pas cette reconstitution.
    Belle et douce soirée à toi.

    RépondreSupprimer
  7. heureux anniversaire ..10 ans...
    que de temps passé ........mais superbe !! grand merci à toi

    RépondreSupprimer
  8. Tchin ! Tchin, Mathilde ! Belle continuation !
    J'ai reconnu la belle grappe bleue sombre et ses feuilles écarlates tout autour :-)

    RépondreSupprimer
  9. Tu fais cette visite à point nommé pour taster le vin nouveau qui va "mûrir" dans les cuves pendant que les vignes offrent à ton appareil photo leur robe automnale toute tisée de chaudes couleurs.

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour le bon verre de Bourgogne !
    Nous l'avons visité il y a longtemps mais j'ai du plaisir à revoir ces belles images, le retable, (je me souviens d'une licorne superbe) , les toits, la cour et son puits, justement, des amis anglais nous en ont parlé hier...
    Bises Mathilde bonne journée, ici il fait très beau

    RépondreSupprimer
  11. Quel plaisir de revoir les Hospices de Beaune , voilà quelques années que nous l'avons visité ... très bel endroit ainsi que la région ..
    Merci pour le p'tit Bourgogne .
    Bisous Mathilde et bon après midi ....
    Thérèse

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour cette très jolie citation de Maulpoix, parfaitement adaptée à mon "papier peint" et adoptée par fifi :-)

    RépondreSupprimer
  13. Je trinque avec toi avec grand plaisir d'un bon cru de Bourgogne pour fêter les 10 ans de tes jolis carnets ♥♥♥
    Quel plaisir des mots et des images, de toujours très jolies histoires que tu nous racontes tendrement.
    Merci Mathilde de nous faire partager un peu de ta vie via ce blog que j'affectionne autant que celle qui l'a créer et le fait vivre.
    Bisous à toi
    Très amicalement blog

    RépondreSupprimer
  14. Quel lieu, tes photos sont somptueuses et le vin doit être sublime, ça fait rêver tout ça. Bises Mathilde, doux week end. brigitte

    RépondreSupprimer